« Geisha », un nouveau patron de déguisement !

Par Vendredi 14 novembre 2014 5 No tags Permalink

Cela fait un certain temps que je rêvais de renouer avec mes « premières amours », les déguisements. il m’a fallu pas moins que l’anniversaire de ma princesse, la perspective du salon, et celle de vos suggestions à l’approche de Noël … pour me mettre le pied à l’étrier !

Comme les précédents modèles, celui-ci est le résultat d’une sorte de collaboration subtile et inavouée avec mes loustics qui, à force de patience et un peu de harcèlement aussi (il faut le reconnaître :-) ), savent parfaitement me suggérer de créer le déguisement de leurs rêves.

8

L’idée d’un costume traditionnel japonais m’a plu d’emblée par son originalité et sa petite touche exotique. D’ailleurs, si je ne me réfrénais pas, je pourrais vous parler pendant des heures de la tradition vestimentaire des geishas :-D

Car, derrière ce kimono d’apparence toute simple, se cachent une multitude de détails très symboliques et indispensables à toute geisha qui se respecte ! Savez-vous par exemple qu’il se ferme toujours devant gauche sur devant droit (sinon c’est un signe de deuil …!), que la longueur des manches et l’ampleur du décolleté de l’encolure dos révèlent le statut social de la personne qui le porte ? Bref … je ne vais pas vous faire une thèse, mais quand même je me suis bien amusée en me cultivant !

3Modèle « Geisha » (taille 10 ans)

en tissu motifs kokeshis (rêvé pour l’occasion !) et coton fuschia

La gageure, sur ce modèle, a été de rester le plus fidèle au vêtement traditionnel, le yukata, tout en obtenant un vêtement facile à coudre, et surtout à enfiler. Techniquement, il est amusant d’apprendre que le vrai kimono est uniquement constitué de pièces de tissu rectangulaires, et que sa longueur est modulable grâce au « obi », la fameuse ceinture à nouer dans le dos, qui mesure 4 mètres environ !

9

J’ai donc pris quelque libertés pour rester dans la limite du raisonnablement portable ;-), et finalement, je suis assez fière de vous proposer un modèle simplissime à coudre (soit de niveau débutant) composé :

d’un kimono boutonné sur le devant, à manches très amples et longues,

10

et d’une ceinture ultra simplifiée fermée dans le dos par des scratchs, et dont le nœud est cousu.

5

La petite touche d’élégance se trouve sans conteste dans les manches entièrement doublées qui laissent entrevoir le tissu contrasté à travers les deux grandes fentes. Sur ce point, j’avais une petite obsession de perfection qui m’a valu quelques heures d’arrachage de cheveux … mais finalement, vous verrez, il n’y a pas de couture apparente à l’intérieur de la manche, ce qui apporte de jolies finitions sur la partie la plus visible de ce vêtement.

4

Le style de ce déguisement (et l’enthousiasme de la destinataire !) m’a inspiré l’idée qu’il ferait peut-être rêver de « grandes » petites filles, alors pour une fois, j’ai poussé les tailles jusqu’au 12 ans !

« Geisha » sera en vente sur mon stand (B107) au salon Créations et Savoir Faire,

et mis en ligne  sur la boutique à mon retour uniquement, à savoir le 25 novembre.

   7

Allez, il est temps de boucler mes derniers cartons,  j’ai hâte de vous retrouver sur le salon !

CSF gasparine

« Marinette » spéciale CSF

Par Lundi 10 novembre 2014 4 No tags Permalink

Pour être à la hauteur de sa grande sœur, « Miss Marinette » et parce que ma mistinguette m’en réclamait une depuis longtemps, j’ai réalisé une « Marinette » avec un petit clin d’œil à la déco de mon stand et au joli tissu d’Axelle  ;-)

La destinataire avait choisi sa formule à la carte :

le corsage style marin,

3et la jupe à plis « corolle ».

4Marinette (version B)

en gabardine légère bleu marine et tissu « ciel nuageux » (Axelle design)

Pour rappel, le patron prévoit également une version plus classique et facile à réaliser : sans manches, à jupe froncée, et col claudine.

Celle-ci est un poil trop grande, mais j’avoue que la courbe de croissance de l’intéressée me fait fortement pencher dans ce sens en ce moment …

2

Mannequin très modérément conciliant, comme vous pouvez le constater à sa mine … Il faut dire que je perturbais sa séance d’entraînement à l’élastique !

5
***

Les jours filent à tout allure, plus que quelques jours avant mon grand départ pour le salon CSF …

CSF gasparine

Les préparatifs de dernière minute ne me laissent malheureusement plus le loisir de coudre, mais je n’ai pas résisté à l’envie de vous concocter un tout dernier patron qui sera en avant-première sur le salon, et que je vous présenterai ici dans le courant de la semaine …

apercu

A très vite !

Miss Marinette : les versions des testeuses

Par Lundi 3 novembre 2014 5 No tags Permalink

Envoyer un patron en test n’est pas un gentil divertissement ni une opération de comm’ ! C’est une étape indispensable pour valider le modèle et le lancer sans avoir l’impression de se jeter du haut d’une falaise … :-D

Pour ma part, je ne le fais que lorsque le modèle l’exige : un modèle femme (encore nouveau pour moi) ou un modèle enfant particulièrement complexe.

Pour « Miss Marinette« , cette phase de test était bien entendu essentielle, mais je dois dire que la façon dont elle s’est déroulée m’a fait tout spécialement goûter l’utilité de la chose …

Avant de faire mon habituel appel à testeuses, j’ai eu la joie de faire une jolie rencontre « en vrai » au début de l’été, celle de Fanny. Après plusieurs années d’échanges virtuels, la rencontre avait une saveur particulière. Et … j’avais pris soin de glisser dans ma valise le patron  « Miss Marinette » en taille 36, celle de sa plus grande bobinette, car je savais que son retour me serait très utile pour avancer.

Ce que je ne savais pas, en revanche, c’est que cette idée soulèverait un tel enthousiasme chez les intéressées ! Ni une ni deux, j’ai été stupéfaite de voir Fanny se précipiter sur ses ciseaux et sa machine, et ô joie, ô magie, j’ai vu « Miss Marinette » se monter sous mes yeux, j’ai pu suivre en direct les questions, commentaires et remarques de Fanny, et quelques heures plus tard, elle était sur mannequin !

bobinettesdefaRobe version test par Fanny en taille 36

Vous êtes plusieurs testeuses à me dire que le simple fait de recevoir le patron test est un beau cadeau, mais je crois que vous ne vous rendez pas compte à quel point votre contribution est précieuse pour les créatrices !

Cette première version de Fanny m’a donné extraordinairement confiance pour la suite, sans compter que la « serial couseuse » ne s’est pas arrêtée là, et a su me convaincre aussi que ce modèle serait  modulable à l’envi :-)

  bobinettesdefa2 bobinettesdefa3 bobinettesdefa4

 

Il ne me restait plus qu’à le faire tester dans les autres tailles, et surtout les petites et grandes.

charlineLa robe de Charline en taille 44

delphineLa tunique de Delphine en taille 46

maiderLa robe de Maider en taille 34

marieveroLa tunique de Véronique en taille 40/42

beauxdiablesLa robe d’Armelle en taille 36

MERCI encore à vous, les testeuses, et à vous toutes qui avez fait si bon accueil à ce deuxième modèle femme !

***

Je vous avais parlé d’un tuto pas-à-pas pour le montage du col qui est la seule étape délicate de ce modèle. Alors, oui, c’est promis ! Il y en aura bien un, mais après le salon CSF seulement, parce que là, pour tout vous dire, je me suis transformée en lapin blanc …

« Je suis en retard  … en retard ! »

10 gagnantes pour le CSF (+ prolongations … !)

Par Mardi 28 octobre 2014 7 No tags Permalink

Merci pour tous vos gentils commentaires, j’espère avoir l’occasion de toutes vous rencontrer en vrai sur le salon !

En attendant, il est temps de donner le nom des 10 heureuses qui auront la joie de … dépenser (encore) plus sur le salon grâce à leur entrée offerte :-p

2

Le tirage au sort réalisé par M. Random a désigné :

n° 30 : M’zelle Elo

n°28 : Camille

n°27 : Blanchard

n°35 : Aude

n°25 : Les beaux Goff

n°45 : Lounatine

n° 18 : Anne 79

n°23 : missClaow

n° 5 : Les Toiles des neiges

n°41 : Gwen91

BRAVO à toutes ! Envoyez-moi vos coordonnées en mp

***

Mais attention, la fête n’est pas tout à fait finie …

Pour les déçues, il est encore possible d’avoir une entrée à prix réduit (10,50€ au lieu de 12€) car je glisserai un bon de réduction dans chaque commande passée à partir d’aujourd’hui, et ce jusqu’à épuisement de mon stock !

3

Alors profitez-en ;-)

 

Gasparine au salon Créations et Savoir Faire (+ entrées à gagner) !

Par Vendredi 24 octobre 2014 47 No tags Permalink

Je vous l’avais annoncée dans mon précédent billet, ma première participation au salon Créations et Savoir faire approche à grands pas !

illustration finalisŽe5

Après avoir été fascinée, côté visiteur, par ce gigantesque fourmillement festif de talents, je suis maintenant partagée entre excitation et … terreur à l’idée de me noyer d’abord dans la logistique puis dans la foule (!) au point d’en oublier des choses essentielles. Bref, la peur du débutant … :-) Heureusement, l’équipe organisatrice du salon est d’une efficacité incroyable et toujours au bout du fil au moindre doute.

Parmi les préparatifs indispensables (et plus sympathiques que l’empaquetage de centaines de patrons par exemple !), la décoration de mon stand.

Pour créer une harmonie générale, c’est un joli tissu qui fera le lien entre les différents accessoires.

Heureuse coïncidence, mon amie Axelle qui se lance dans la création de motifs pour tissus (allez vite les admirer chez elle !), m’a proposé ce bel imprimé nuage (mais non, détrompez-vous, rien à voir avec le climat nantais !) qui est miraculeusement coordonné aux couleurs du logo de Gasparine. Je ne pouvais que me jeter dessus !

Premier petit aperçu :

4

Une guirlande de fanions et une corbeille pour présenter mes cartes.

2

3

Alors si vous venez au salon, n’hésitez pas à passer me dire bonjour, je vous y retrouverai avec beaucoup de joie !

Gasparine : stand B107

***

En attendant, je vous propose de jouer pour gagner une entrée gratuite.

Il vous suffit de laisser un commentaire sous ce billet,

et 10 gagnantes seront tirées au sort mardi 28 octobre.

66

 

Patron « Miss Marinette » – Pour nous les femmes …

Par Jeudi 16 octobre 2014 3 No tags Permalink

Je ne pensais pas vous poser une telle colle en vous demandant de deviner le nom de ce nouveau patron ! Certes, je ne vous en avais pas dévoilé plus que de raison, mais je dois dite que j’ai été surprise par ce cri du cœur collectif en faveur de « Miss Colette » … ! J’en suis très touchée, croyez-moi, mais -désolée de plomber l’ambiance ;-)-, l’été est réellement fini, et il faudra attendre l’été prochain pour arborer vos « Miss Colette » :-D

Alors ce petit nouveau ? A quoi ressemble-t-il ?

Il est né de ma principale source d’inspiration du moment, celle qui occupe mon esprit depuis de longues semaines : ma participation au salon Création et Savoir faire le mois prochain !

J’aurai l’occasion de vous en parler plus en détails très bientôt. Les plus « connectées » d’entre vous connaissent sans doute déjà le thème de cette année qui, loin de me déplaire, a décuplé ma motivation : les années folles !

Une époque fascinante à de nombreux points de vue, et aussi pour la mode. J’aime particulièrement le style vaporeux, parfois un peu enfantin des tenues féminines et ces tailles basses qui soulignent gracieusement les hanches.

Alors l’évidence s’est imposée ; il fallait que j’imagine pour l’occasion un modèle inspiré des années 20 !

Une robe taille basse

11

une encolure en V ornée d’un joli col marin noué en lavallière

12

Cela ne vous dit rien ? Mais si, regardez … la robe « Marinette » ! Elle avait tous les atouts d’une « grande » … :-)

Inspirée de « Marinette » donc, oui, mais pas calquée, car bien sûr la silhouette femme n’a rien à voir avec celle d’une petite fille, surtout pour ce genre de coupe, mais aussi car je ne voulais pas d’un modèle qui fasse « fi-fille » attardée !

Pour ne pas rompre avec la marque de fabrique de Gasparine, ce patron est largement modulable selon vos envies créatives et votre niveau d’aisance en couture.

En tunique,

8Modèle « Miss Marinette» (version tunique),

en coton bleu ciel et bleu marine à petits pois blancs (pour la doublure du col)

4

ou en robe,

3Modèle « Miss Marinette» (version robe),

en crêpe bleu (pour la robe) et noir (pour la ceinture et le col)

2

La tunique peut être cintrée par des pinces

3ou ample,

8

L’encolure nue

9

ou avec son col (dont la lavallière peut se nouer de 2 façons différentes) …

101

4

Vous avez de quoi faire !

Vous trouverez donc une version spéciale grande débutante (la tunique sans pinces ni col) qui saura vous mettre le pied à l’étrier pour les variantes plus chiadées.

Tunique légère pour l’été, ou dans un tissu doux et chaud qui pourra faire office de sur-chemise.

7

Enfin, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour un tuto pas-à-pas du montage du col, l’étape délicate de ce modèle. Ainsi « Miss Marinette » n’aura plus de secret pour vous :-)

Ce modèle n’aurait pas pu voir le jour sans mon équipe de testeuses de choc qui m’a permis d’avancer dans la sérénité. Je vous présenterai toutes leurs versions très bientôt, mais voici déjà un petit aperçu avec la jolie benjamine de mes testeuses

maider
Robe réalisée par Maider du blog Bambins et bobines

De quoi vous persuader de coudre aussi ce modèle pour vos filles ;-)

Le patron taille du 34 (14 ans) au 46

***

Venons-en au tirage au sort  de celles qui ont deviné le nom du patron. Vous êtes 5 seulement à avoir proposé « Miss Marinette », et la gagnante du patron est :

Image 7BRAVO ! J’attends vos coordonnées en mp pour vous envoyer votre patron.

***

 Retrouvez dès maintenant « Miss Marinette »dansla boutique
Et comme d’habitude, pour les abonnés à la Newsletter, 20% de réduction sur votre commande jusqu’à dimanche 19 au soir !
(pas de code à entrer lors de votre commande, vous recevez un remboursement via Paypal dans les 24h).
Alors filez vous inscrire, si ce n’est pas déjà fait (clic ici, inscription en bas de page) !

  5

Nouveau patron femme : teasing + jeu …

Par Lundi 13 octobre 2014 50 No tags Permalink

Peu présente en ligne ces derniers temps, je n’en suis pas moins très active dans le secret de mon atelier ! Il faut dire que de nombreuses nouveautés se préparent, et certaines échéances heureuses mais incompressibles me rendent moins bavarde … mais vous en saurez plus très bientôt :-)

Prochain rendez-vous donc :

la sortie du deuxième patron Gasparine pour femme !

Depuis le temps qu’il occupe mes journées, je sais que vous êtes nombreuses à guetter son arrivée, mais je peux vous dire que je suis au moins aussi impatiente que vous !!

Alors pour vous faire patienter encore quelques jours, je vous invite à jouer aux devinettes. Car comme le premier modèle, celui-ci s’inspire également d’un modèle enfant de la collection, même s’il s’en émancipe clairement pour aboutir à une coupe plus féminine.

Petit teasing en images pour vous en dévoiler un peu mais pas trop … ;-)

teasing2

Alors voici la question du jour :

Quel sera le nom de ce prochain patron ?

Indice : sur le principe de « Miss Origami« , il portera le même nom que le « petit frère » dont il s’inspire précédé du mot « Miss« 

Tentez de gagner un exemplaire de ce patron en proposant un nom dans les commentaires. L’une des bonnes réponses sera tirée au sort  !

Bonne semaine et à très vite !

Tuto « Jaipur » – Poser un biais « à cheval »

Par Mardi 30 septembre 2014 3 No tags Permalink

Comme promis lors de la présentation de Jaipur, je rafraîchis aujourd’hui la catégorie « Tutos » en vous proposant un pas-à-pas en photos pour une étape un peu délicate de la réalisation de la version B de Jaipur.

Il s’agit de la pose du biais à cheval sur le bas de la tunique.

12

Cette finition, qui donne une petite touche raffinée et originale, au modèle n’est pas obligatoire ; vous pouvez tout à fait la remplacer par un ourlet classique (en ajoutant donc, au moment de la coupe, une marge au bas de la tunique et en supprimant « l’encoche » prévue pour la fente sur le côté) ; cette option est expliquée dans la fiche de montage.

Pour la petite histoire, ce tuto était déjà programmé avant la publication du patron, et … comme si j’avais besoin de le justifier de la façon la plus balourde, j’ai honteusement expédié les explications de cette étape dans la fiche de montage, ce qui donne un résultat totalement obscur !

Alors rassurez-vous, l’erratum est dans la boîte mail des intéressées, mais on va dire que ce tutoriel aura comme raison d’être supplémentaire de me faire platement pardonner :-)

***

Alors c’est parti pour les explications

(encore plus détaillées que dans la fiche de montage) !

Pour cette étape, il vous faut préparer une bande de biais de 4 cm de largeur totale, ou bien prévoir un biais du commerce de largeur finale 2 cm.

1/ Si vous avez opté pour du biais « fait maison », ce qui vous permet de l’assortir à la parementure de la tunique par exemple (comble du raffinement !), repassez-la comme ci-dessous afin d’obtenir une largeur de 2 cm sur l’endroit.

1

 

Pour la pose du biais, personnellement, je préfère travailler dans un premier temps sur l’envers afin de faire la surpiqure finale sur l’endroit, et donc bien contrôler le rendu final. Mais vous pouvez, faire le contraire, si vous êtes plus à l’aise.

Cette étape se réalise en 2 temps : une bande de biais pour border le bas devant et une autre pour le bas dos.2

 

2/ Dépliez votre biais et commencez à le poser, endroit contre envers donc, en haut de l’une des fentes, en effectuant un petit repli sur l’envers du biais au début de la bande.

A 1 cm du bas de la tunique, marquez le point auquel devra pivoter la piqure.3

Piquez précisément jusqu’à ce point, et faites un point arrière pour bien arrêter la couture.4

 

3/ Rabattez le biais vers l’extérieur en le pliant en biais sur l’envers au niveau du point d’arrêt. Marquez ce pli au fer.

5

Puis repliez le biais dans l’autre sens afin que la seconde pliure se place au bord de la fente côté et que le reste de la bande suive le bas de la tunique. 6

 

4/ Epinglez et piquez le biais jusqu’à l’autre côté de la tunique, en arrêtant également la piqure à 1 cm du bord.

77b

 

5/ De même qu’à l’étape 3, repliez 2 fois le biais afin de terminer en bordant la fente côté.8

9

Comme au début de la pose, terminez par un petit repli du biais sur l’envers.10Piquez.

11

 

6/ Ouvrez cette piqure au fer et travaillez désormais sur l’endroit de la tunique.

Repassez soigneusement le biais sur l’endroit afin qu’il vienne recouvrir la première piqure, et ce en 2 étapes : le bas de la tunique tout d’abord, en formant un petit pli en biais au coin de chaque côté.

12

Puis les côtés. Afin d’obtenir la plus jolie surpiqure possible, je vous conseille vivement de bâtir tout du long en veillant à ce que ce bâti prenne également le biais sur l’envers de la tunique.13

 

7/ Enfin, vous pouvez surpiquer bien régulièrement au ras de la pliure, et d’une seule piqure continue en haut de chaque fente.14

Voilà, j’espère que tout est clair, et que je vous ai encouragées à entreprendre une version tout en jolis détails de ce modèle !

Retrouvez Jaipur en boutique pour celles qui ne l’ont pas encore … :-)

Et n’hésitez pas si vous avez des questions,

j’y répondrai en commentaires de ce billet ou en mail privé si vous préférez.

Reprise des cours de couture (Nantes)

Par Vendredi 26 septembre 2014 1 No tags Permalink

 Maintenant la rentrée derrière nous, il est temps de penser un peu à nos propres activités, non ? ;-)

Comme chaque année, je propose aux Nantaises de découvrir ou re-découvrir la couture en petits groupes (3 ou 4 maximum) lors de cours « à la carte » : ponctuellement, régulièrement tout au long de l’année, ou pendant une période donnée.

Vous pouvez bien sûr vous faire connaître en petits groupes déjà constitués.

 

Sans titre-1

Pour plus de précisions, rendez-vous ici, et n’hésitez pas à me contacter pour en parler !

Patron « Jaipur » – une petite touche orientale sous votre pied de biche !

Par Mardi 16 septembre 2014 7 No tags Permalink

7

Inspirée de la kurta traditionnelle (la voilà, la bonne réponse !!), cette tunique saura combler vos envies de petits détails et de jolies finitions, et bien sûr habiller filles comme garçons (tant qu’à faire, pourquoi se priver ?!).

13

Mais qu’est-ce donc qu’une kurta ?

C’est un vêtement traditionnel indien et moyen oriental à manches longues et encolure fendue sur le devant. Adoptée par la mode occidentale à partir des années 70, la kurta a su depuis s’adapter au goût du jour. Elle se caractérise par ses parementures contrastées (ou broderies) ornant l’encolure, le bas du vêtement et des manches, ce qui fait, je trouve, tout son charme !

Je me suis donc amusée à imaginer tous les détails qui pourraient agrémenter chacune des versions de ce modèle et aussi … vous faire découvrir de nouvelles techniques ;-)

***

Une fois n’est pas coutume, la version garçon est plus chiadée et délicate à réaliser, du moins si l’on veut faire la « totale » :

1Modèle « Jaipur » (version B),

en chambray bleu et coton parme à étoiles (taille 8 ans)

- un col mao qui permet de rappeler le tissu contrasté (ou pas),

- une bride pour fermer l’encolure,

14

- du biais cousu à cheval pour border le bas des manches et de la tunique,

6

- de jolies pattes de boutonnage cousues à l’intérieur des manches pour les retrousser.

12

Mais vous pourrez réaliser une tunique simple à la coupe somme toute classique avec simplement la parementure devant : les variantes et possibilités de simplifications sont expliquées dans la fiche de montage.

15

***

La version fille, elle, mise entièrement sur les parementures, autour de l’encolure devant et dos, au bas des manches 3/4, et au bas de la tunique en forme liquette.

2Modèle « Jaipur » (version A),

en coton rose et coton bleu marine à petits pois (taille 10 ans)

 4

Pas de difficulté majeure, si ce n’est une exigence de précision pour obtenir un joli résultat : comme d’habitude, vous serez guidées pas-à-pas :-)

3

9

Et parce que la rentrée est le meilleur moment pour prendre de bonnes résolutions (!), je vais profiter de ce nouveau patron pour lancer une rubrique tutos pas-à-pas en photos sur le blog, qui sera consacrée à une ou plusieurs techniques délicates de chaque nouveau modèle.

Rendez-vous donc dans quelques jours …

11

***

Venons-en aux résultats du concours;-)

Mine de rien, ma question en a laissé sceptique plus d’une ! Vous avez finalement été 15 à donner le nom « kurta » (blog et Fb confondus).

La gagnante du tirage au sort est :

concours

BRAVO ! J’attends vos coordonnées en mp pour vous envoyer le patron.

***

16

 Retrouvez dès maintenant « Jaipur » dans la boutique
Et comme d’habitude, pour les abonnés à la Newsletter, 20% de réduction sur votre commande jusqu’à jeudi 18 au soir !
(pas de code à entrer lors de votre commande, vous recevez un remboursement via Paypal dans les 24h).
Alors filez vous inscrire, si ce n’est pas déjà fait (clic ici, inscription en bas de page) !