Nouveau patron – « Miss Gabrielle » !

Par mardi 10 avril 2018 11 No tags Permalink

Le voilà enfin, ce modèle que j’ai en tête et sur le papier depuis des mois, et qui a connu un nombre impressionnant de toiles et de tests différents ! La coupe et le style n’ont pas changé, mais je vous avoue que n’ai jamais fait autant de réajustements pré et post-test … Je suis d’autant plus heureuse donc de vous le présenter aujourd’hui, convaincue qu’il a atteint un niveau de qualité à la hauteur de mes attentes 😉

Et ceci n’aurait pas été possible sans l’efficacité et la remarquable persévérance de mes testeuses (MERCI encore à Fanny, Jeanne, Célestine, Juliette, Leïla, Constance, Stéphanie, Isabelle, Emilie et Julia !!) qui ont modifié sans relâche leurs toiles pour m’aider à obtenir le parfait tombé de ce corsage.

Place alors aux présentations : « Miss Gabrielle » est une robe (cela manquait sérieusement à la collection !) trapèze à l’esprit résolument rétro et féminin. J’avais en tête les jolies robes des années 60-70, marquées à la taille et évasées dans le bas, mais aussi certains éléments emblématiques des robes créées par Chanel (d’où son petit nom, vous voyez ? 😉 ) : le fameux col roulé sur une encolure légèrement dégagée, les détails rappelant le tailleur, les beaux lainages ou jacquard structurés par des pinces et des formes féminines …

Modèle « Miss Gabrielle » (version A)

en jacquard de chez Mondial Tissus

Le corsage de « Miss Gabrielle » a été travaillé et retravaillé, mais l’idée de départ autour d’un col montant structuré par des pinces d’encolure sur le devant et le dos est restée intacte.

Comme toujours, ce patron vous propose plusieurs variantes, et est particulièrement polyvalent puisqu’il s’agit d’une robe toutes saisons : il vous permet de réaliser tant des versions en lainage habillées que des petite robes estivales pour les beaux jours !

Modèle « Miss Gabrielle » (version B)

en lainage vert sapin de chez Tissus Myrtille

 

La constante de ce modèle réside dans sa coupe marquée à la taille, sa jupe trapèze et son petit col montant intégré au corsage.

La version A est une robe sans manches dont le col montant est rehaussé d’un large col roulé replié sur lui-même.

La version B propose des manches longues originales puisque la couture est décalée sur la ligne de coude à la manière de certaines vestes tailleur. Vous pourrez pousser le chic jusqu’à coudre des petites boutons au bas de ces manches !

2 types de poches sont proposés : des rabats de (fausses) poches prises dans la couture de taille,

ou des poches plaquées sur le devant.

Pour la petite histoire, j’avais au départ prévu des poches prises dans les coutures de côté de la jupe (car j’ai toujours besoin d’avoir des poches dans mes pantalons ou mes jupes !), mais le résultat n’était vraiment pas esthétique car elles alourdissaient la jupe et cassaient sa jolie ligne. Je n’ai donc finalement gardé que ces mignonnes petites poches plus discrètes 🙂

Que vous optiez pour une version hivernale ou plus printanière, cette robe est doublée pour des finitions parfaites. Vous avez le choix entre doubler le corsage uniquement (manches incluses) ou doubler entièrement la robe (jupe comprise).

Pour le choix du tissu, une large palette s’offre à vous, à condition de bien veiller à son poids : je vous déconseille de réaliser cette robe (même en version estivale) dans un tissu léger ou fluide, car la jupe trapèze et l’encolure de la robe n’auraient pas une jolie tenue. En revanche, pour une version à manches longues, il faudra tout de même éliminer les tissus trop épais (style gros lainage, gabardine rigide etc.) car l’aisance au niveau des emmanchures et des coudes ne serait plus garantie … Pour l’anecdote, j’ai réalisé l’un de mes prototypes dans un beau lainage épais : ma robe est superbe sauf … qu’avec les manches longues, je me retrouvais très à l’étroit au niveau des bras ; c’est donc une version sans manches parfaite avec un t-shirt à manches longues en dessous 🙂

Ce patron n’est pas très difficile, mais demande tout de même de l’attention en raison de ses quelques points techniques (d’où le niveau 3/4) : le corsage doublé et la pose du zip invisible. En dehors de ces 2 points, aucune difficulté particulière, d’autant que, comme toujours, le livret largement illustré vous tient par la main 🙂

 

Enfin, les fidèles parmi vous ont sans doute remarqué le sacré changement visuel qu’accompagne la présentation de ce patron … Cela fait un certain temps que je réfléchis à la manière d’être plus efficace et concentrée sur ce que j’aime et sais bien faire : la photo n’en fait pas partie … 😉 Je voulais donc trouver un moyen de ne plus être ni devant ni derrière l’objectif, et surtout de gagner nettement en qualité visuelle. Et je dois dire que j’ai trouvé le duo gagnant ! J’ai rencontré la très talentueuse Agathe Bdh qui est à l’origine de ces superbes clichés, et a su merveilleusement mettre en valeur ces robes et la jolie Astrid qui les porte !

La décision de choisir une autre personne pour poser n’était pas seulement motivée par ma réticence à être devant l’objectif ;-), mais aussi par la volonté de montrer que les modèles Gasparine ne sont pas conçus pour moi, mais pour des femmes très différentes les unes des autres. Astrid porte ici une taille 42, et ce fut une expérience très enrichissante pour moi de coudre du sur-mesure pour une silhouette si différente de la mienne et si féminine ! Notez que les jupes d’Astrid ont été raccourcies d’une dizaine de centimètres (à sa demande) par rapport au patron. Pas de crainte donc pour celles qui n’aiment pas trop montrer leur gambettes : la jupe est prévue pour arriver 10 cm environ au-dessus du genou (pour une stature de 1,65m) mais, comme d’habitude, je vous proposerai, dans les jours à venir, un tuto pour en modifier la longueur (ainsi que d’autres ajustements).

Dernier petit conseil : avant de couper votre robe, consultez attentivement le tableau des mensurations et les mesures du vêtement fini. Il est possible que vos mensurations soient à cheval entre plusieurs tailles, et comme la taille de cette robe est assez marquée, il faut vraiment tenir compte autant de votre tour de poitrine que de votre tour de taille.

***

« Miss Gabrielle » est dès maintenant disponible dans la boutique.

Profitez de son prix de lancement de 11€ (pour la version pochette) et 6,50€ (pour la version pdf)

jusqu’à vendredi minuit ! 😉

***

Enfin, voici les résultats du tirage au sort qui a désigné les 2 gagnantes d’un patron « Miss Gabrielle » … Il s’agit de : Virginie Legros et Bibidibabidiboouh

BRAVO ! J’attends votre adresse postale en mp.

11 Comments
  • B.
    avril 10, 2018

    Surprenant comme ce modèle rétro est … moderne !
    B.

    • Gasparine
      avril 10, 2018

      Merci, c’était exactement le but recherché !

  • S
    avril 10, 2018

    Ce patron est superbe encore une fois. Peut il etre réalisé avec de l’ottoman ?
    Merci beaucoup !

    • Gasparine
      avril 10, 2018

      Oh oui, cela ira sûrement très bien à ce modèle !

  • Séverine
    avril 10, 2018

    Très joli modèle! Une coupe qui change de ce qu’on voit actuellement….superbe!

  • Porcelaine
    avril 10, 2018

    Je trouve la coupe très belle, j’aime beaucoup !

  • Gégère!
    avril 11, 2018

    Toute l’élégance et l’originalité gasparienne! Bravo! Et portée par un si beau regard!

    L’ottoman trouvera dans ce modèle une merveilleuse expression. Merci « S » pour cette bonne idée.
    Les jolies jambes n’étant plus en magasin, je risque en effet de garder la longueur initiale… si un miracle me permet de remettre un ouvrage digne de ce nom sous mon pied de biche!
    En plus, tu as pensé à mon petit travers : ces tissus d’ameublement qui finissent chez moi en jupes! Merci, mon mythe de la mélodie du bonheur frétille…Je vais devoir m’y mettre! Mais rassurez-vous tous, je ne prendrai pas un rideau: ce modèle est trop beau pour eux!

    • Gasparine
      avril 11, 2018

      Ah l’inénarrable sens de la poésie de Gégère ! Hâte de voir ta robe en rideau ou autre tissu de ta caverne d’Ali Baba, ou encore mieux revoir la couturière un de ces 4, car ça commence à faire un bail … J’espère que tu vas bien.

  • petitjean
    avril 11, 2018

    Un immense bravo à ce superbe patron. Tout a l’air bien pensé et nickel comme d’habitude.
    Et cette forme de robe est une de mes préférées. Je viens de le commander en pdf

  • eve44420
    avril 11, 2018

    Je cherchais un modèle de robe pour un mariage en novembre ! Je l’ai trouvé !!! Je ferai une toile pour l’été avant de la faire avec un tissu plus épais ! Pour avoir déjà cousu un patron de votre création ( miss joli coeur ❤️) je sais par avance que le livret d’explications sera au top 👌 félicitations à vous pour votre travail !!!

  • natachenka
    avril 11, 2018

    vraiment joli! bravo! de longues heures de travail bien récompensés…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *