Recent Posts by Gasparine

« Miss Goéland » – Réaliser une patte de boutonnage cachée

Par mercredi 8 mars 2017 2 No tags Permalink

Après les ajustements poitrine et stature, voici un dernier tutoriel pour vous accompagner dans l’une des étapes de la réalisation de « Miss Goéland » : la réalisation de la patte de boutonnage cachée. Ce n’est techniquement pas très compliqué, mais il faut être bien minutieux (sortez vos fers à repasser 😀 ) pour obtenir un résultat parfait, et peut-être n’en avez-vous encore jamais fait.

Et pour corser un peu la chose et vous permettre de démultiplier vos versions, j’y ai introduit une petite variation en bonus, inspirée par l’une des jolies réalisations de Fanny : la sous-patte de boutonnage contrastée.

Modèle « Miss Goéland » par Les 4 bobinettes de Fanny

***

Pour accéder au tutoriel (document pdf), il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

Tuto «Miss Goéland »

Vous pouvez également le retrouver directement dans la catégorie

« Boîte à couture » de la boutique en ligne.

Et pour commander le patron, c’est ici !

***

Alors, aviez-vous déjà réalisé ce type de patte de boutonnage ?

Montrez-nous vos « Miss Goéland » !

« Miss Goéland » – Les ajustements stature

Par jeudi 2 mars 2017 4 No tags Permalink

Aujourd’ hui 2e tuto pour ajuster parfaitement votre « Miss Goéland« ,
mais cette fois … en hauteur !

Lorsqu’on est plus grande ou plus petite que la stature de référence d’un patron, on est souvent tentée de rallonger ou raccourcir le bas du vêtement ; et parfois ça marche !

Mais pour certains modèles plus ajustés, comme « Miss Goéland« , cette modification simplifiée risque fort de ne pas résoudre votre problème en raison de la forme précise de la découpe bretelle.

Les patrons Gasparine sont conçus pour une stature de référence de 1,65 m. Si vous faites 1,62 m ou 1,68 m, la simple modification du bas de la chemise va peut-être suffire. Mais au-delà, vous allez être confrontée au problème du positionnement des lignes de poitrine et de taille ; vous pourrez le constater en faisant une toile avant de couper dans votre plus beau tissu (si si, c’est important 😉 ).

C’est d’ailleurs ce qu’a expérimenté l’une de mes testeuses de choc, Amélie, qui mesure 1,78 m ! Autant vous dire que sa première toile lui a donné du fil à retordre, mais elle s’est courageusement attelée au problème et, je dois dire, m’a bluffée en arrivant à une version parfaitement ajustée !

Voici donc la marche à suivre détaillée pour rallonger ou raccourcir votre chemisier. C’est un peu technique, mais c’est le seul moyen de conserver une découpe bretelle harmonieuse quelque soit votre stature.

Les pièces à modifier sont : le « dos  » (n°1) , le « côté devant » (n°2), le « milieu devant » (n°3), et éventuellement la « manche » (n°8).

Reportez sur votre toile les repères de poitrine (C) et de taille. Puis lors de l’essayage, vérifiez leur bon positionnement sur vous : si l’un d’eux ou les deux ne sont pas bien placés, marquez sur votre toile l’emplacement idéal : le cran C doit correspondre au saillant de votre poitrine et le repère de taille à l’endroit le plus fin de votre buste. Mesurez la différence entre les crans du patron et les nouveau repères que vous avez placés, et notez ces valeurs.

Prenons un exemple : vous constatez que la différence entre le repère de taille du patron et votre taille naturelle est de 2 cm, et/ou que la différence entre le cran C du patron et votre saillant de poitrine est de 1 cm. Il est possible que vous n’ayez à modifier que l’un de ces 2 points, l’avantage de cette méthode étant de s’adapter parfaitement à tous les cas de figure.

Commencez par ôter les valeurs de couture des différentes pièces, après avoir soigneusement reporté les crans C, les repères de taille et prolongé les lignes de droit fil sur toute la hauteur des pièces. Si vous devez modifier la hauteur de la taille, vous allez travailler sur la ligne 1. A mi-hauteur entre le repère de taille et le bas de l’emmanchure, tracez une perpendiculaire au droit fil des pièces « dos », « côté devant », et dans le prolongement de cette dernière, au « milieu devant ».

Si vous devez modifier la hauteur de poitrine, vous allez travailler sur la ligne 2. Pour cela, joignez les pièces « côté devant et « milieu devant » par la pince d’épaule. A mi-hauteur entre le bas de l’emmanchure et l’épaule, tracez une perpendiculaire au droit fil de la pièce « milieu devant » (et non pas « côté devant » !).
Faites de même sur la pièce « dos ». Enfin, sur la pièce « manche », tracez une perpendiculaire au droit-fil à mi hauteur entre l’épaule et le bas de l’emmanchure.

Pour modifier la hauteur de la ligne de taille, coupez les pièces du patron le long de la ligne 1.

Cas 1 : Si vous voulez rehausser la ligne de taille (de 2 cm par exemple), faites se chevaucher les 2 parties de chaque pièce afin d’ôter 2 cm, et scotchez.

Redessinez une jolie courbe entre les différentes parties.

Cas 2 : Si vous voulez rabaisser la ligne de taille (de 2 cm par exemple), glissez une feuille blanche sous le patron puis écartez les 2 parties de chaque pièce afin d’ajouter 2 cm. Scotchez.Reliez les 2 parties (et la ligne droit-fil) par des droites ou de jolies courbes.

***

Pour modifier la hauteur de la ligne de poitrine, coupez les pièces du patron le long de la ligne 2 (sans oublier la manche).

Cas 1 : Si vous voulez rehausser la hauteur du saillant de poitrine (de 1 cm par exemple), faites se chevaucher les 2 parties de chaque pièce afin d’ôter 1 cm, et scotchez.

Reliez les 2 parties (et la ligne droit-fil) par des droites ou de jolies courbes.

Puisque vous avez diminué l’emmanchure, vous devez reporter cette modification de la même façon sur la manche.

Cas 2 : Si vous voulez rabaisser la hauteur du saillant de poitrine (de 1 cm par exemple), glissez une feuille blanche sous le patron puis écartez les 2 parties de chaque pièce afin d’ajouter 1 cm. Scotchez.

Reliez les 2 parties (et la ligne droit-fil) par des droites ou de jolies courbes.

Puisque vous avez augmenté l’emmanchure, vous devez reporter cette modification de la même façon sur la manche.

Retracez les marges de couture autour de chaque pièce.

Et voilà, vous avez maintenant un patron parfaitement adapté à votre stature !

La prochaine fois, je vous présenterai un pas-à-pas en images de la réalisation d’une patte de boutonnage cachée (avec une option de modification).

Bonne couture !